Sculpture en bronze représentant "La Diane de Gabies" signé de F.Barbedienne (1810-1892) fondeur, fabricant et éditeur

Sculpture en bronze représentant probablement la déesse Artémis dite La Diane de Gabies d'après l'Antique. Cette statue représente une figure féminine debout et drapée, la tête tournée légèrement vers la droite et agrafant son manteau. Cette déesse symbolise la chasse et la nature. Belle épreuve à patine médaille avec cachet du fondeur Barbedienne et cachet "Réduction mécanique A. Collas".

L'artiste

Ferdinand BARBEDIENNE était un industriel français. Il est principalement connu pour sa fonderie de bronze de reproduction d'art. Il arrive à Paris dés l'age de treize ans. Il est placé comme apprenti chez un sellier puis travaille dans différents magasins de papier peint avant de s'établir à son compte, rue Notre-Dame-de-Lorette, en 1833 où il fit une première fortune avant de s'associer en 1838 avec Achille COLLAS, qui venait d'inventer un procédé de reproduction en bronze et à plus petite échelle, d'objets d'art. En 1839 BARBEDIENNE fonda la maison où il fit reproduire en bronze la plupart des statues des musées d'Europe suffisamment réduites pour pouvoir orner les intérieurs modernes. Son idée était de démocratiser l'art, en rendant accessible de fidèles reproductions de chefs d'œuvre. Les thèmes choisis sont souvent allégoriques, et puisent largement dans le répertoire antique, dont la Vénus de Milo fut l'un dés premier exemple. Le premier contrat d'édition est signé avec RUDE le, 22 Mars 1843. Après 1848 la firme développe de plus en plus ses activités en travaillant avec des sculpteurs de renom et dans la fabrication d'objets, mobiliers, lustres, garnitures de cheminée, etc... Son siège social est désormais établi 30 boulevard Poissonnière et ses ateliers 63 rue de Lancry.

Histoire

La Diane de Gabies est une statue de femme drapée représentant probablement la déesse Artémis, qui est traditionnellement rattachée au sculpteur Praxitele. La statue est découverte en 1792 par Gavin Hamilton sur la propriété du prince Borghèse à Gabies, non loin de Rome. Elle rejoint immédiatement les collections du prince. En 1807, il a des difficultés financières et se voit contraint de la vendre à Napoléon 1er, et la statue est exposée au musée du Louvre dès 1820 sous le numéro d'inventaire Ma 529. La statue devient très populaire au XIXe siècle, un moulage en plâtre est placé dans l'Athenæum de Londres, et une réplique en marbre rejoint les autres copies d'après l'antique qui ornent la cour Carrée du Louvre. Des répliques en taille réduite, en terre cuite ou en porcelaine, sont également commercialisées à l'intention des amateurs.

Objet vendu

Dimensions

Hauteur : 69 cm

Époque 1880
Origine France, Paris
Matériaux Bronze
Référence Diane-De-Gabies208
Sculpture en bronze représentant  "La Diane de Gabies" signé de F.Barbedienne (1810-1892) fondeur, fabricant et éditeur

Move your mouse over image

Give Feedback

Contactez-nous



* Champs obligatoires