Jules Moigniez (1835-1894) , sculpteur français

Rare suite de quatre médaillons ornés de gibiers à plumes en bronze, signés sur leurs socles en chêne d'époque.

L'artiste

Jules Moigniez ( Senlis 1835 - Saint-Martin-du-Tertre 1894 )
Décidé à faire carrière dans la sculpture , Jules Moigniez s'installe à Paris . Dans la capitale , il devient l'élève du sculpteur animalier Paul Comolera , grand spécialiste de la sculpture des oiseaux . Il fait ses débuts lors de l'Exposition Universelle de 1855 avec un groupe en plâtre : Chien braque arrêtant un faisan . Il participe ensuite régulièrement au Salon de 1859 à 1892 et connaît de plus en plus de succès . Particulièrement intéressé par les oiseaux , il exelle dans leur représentation . Ses nombreux modèles ( hirondelles , moineaux , hérons , aigrettes , coqs .... ) aux formes très élégantes , lui valent de figurer parmi les plus grands sculpteurs animaliers . Mais à la différence de son maître Comolera , Jules Moigniez ne sculpte pas que des oiseaux . Il sculpte un grand nombre d'animaux . Ses sculptures sont trés populaires parmi ses comtemporains en raison de leur aspect décoratif et de leurs formes harmonieuses . Ses oiseaux , à l'allure gracieuse et légère , sont toujours très travaillés et le soin apporté par l'artiste pour traduire les moindres détails est tel que certains critiques l'ont parfois jugé un peu excessif . A l'instar des travaux de Mène , ceux de Moigniez sont très appréciés à l'étranger , notamment aux Etats-Unis , et en Grande-Bretagne où il participe à une grande exposition à Londres en 1862 . La moitié de son oeuvre est , semble-t-il , exportée à l'étranger . Ses bronzes sont pour la plupart , fondus par son père , Jean-Batiste Constantin Moigniez , doreur de métaux , qui ouvre une fonderie spécialement pour éditer les sculptures de son fils . Aprés que malade il eut mis fin à ses jours , ses bronzes continueront d'être édités jusqu'au début du XXe siècle par Auguste Gouge , qui avait succédé à son père et à lui-même à la tête de la fonderie .

Musées

Compiègne , château : Chien braque arrêtant un faisan
Mont-de-Marsan : Chien courant , Basset tirant au vent

Objet vendu

Dimensions

Hauteur et Largeur des bronzes sans le support
Classé par ordre
37 x 27 cm
36 x 28 cm
33.5 x 27 cm
37 x 24 cm

Époque Fin XIXe siècle
Origine France
Matériaux Bronze et bois de chêne
Référence Moigniez-médaillons10
Jules Moigniez (1835-1894) , sculpteur français

Move your mouse over image

Give Feedback

Contactez-nous



* Champs obligatoires